L’existence des rougiers sous forme de grès rouge remonte au permien ( 250 millions d’année), à la fin de l’ère primaire. Malgré les similitudes de milieu naturel entre les rougiers de Camarès et de Marcillac, une forte disparité historique existe entre les deux. Le vallon de Marcillac a connu son succès grâce à Rodez alors que celui de Camarès a été marqué par l’industrie et l’abondance des troupeaux de brebis qui alimentent les caves de Roquefort. Dans l’une comme dans l’autre, le patrimoine bâti est omniprésent et témoigne d’une riche activité agricole.
« Paysages de l’Aveyron, portraits et enjeux » – Gérard Briane et Didier Aussibal – 2007 -Editions du Rouergue

Indices Quiz

Grès

Didier Aussibal

 Crédits Didier Aussibal

Le grès est une pierre issue de l’agrégation de grains de sables, ce qui le rend extrêmement tendre et donc très facile à tailler par les maçons.


Rougier du Salagou

Le Rougier du Salagou est situé dans l’Hérault, à cheval sur les communes Clermont-l’Hérault Liausson, Octon et Celles


Piétin

Le piétin est une dermatite (maladie de peau) des ovins, caprins et bovins, qui peut entraîner le décollement des sabots.


Grange – Bergerie

Pigeonniers

L’édification des pigeonniers-tourelles ou colombiers à pied fut l’apanage de la noblesse et des grands ordres sous l’ancien régime. Quasiment réservé à l’aristocratie au nord de la France, « l’élevage » du pigeon fut plus démocratique dans le sud, bien que des règles strictes le régissent au prorata des terres céréalières. Le pigeonnier fournissait des fumures très riches ou « colombines » et des viandes de qualité dans les régions pauvres en bétail, mais il fut surtout le signe d’émancipation socio-économique. Il se superpose souvent sur les coteaux viticoles à des caves à vin.

CAUE de l’Aveyron – « Les bâtis emblématiques des paysages de l’Aveyron »