La solidarité envers l’enfance, c’est l’affaire de tous

Les jeunes n’ont pas hésité à choisir ce thème, prêts à agir pour aider les autres. Ils ont appréhendé ainsi l’action du Département chargé de l’action sociale notamment envers la famille et l’enfance. Pour aborder ce sujet délicat, ils ont rencontré le service départemental de prévention de l’enfance en danger, échanger avec la directrice du Foyer départemental de l’enfance aide  ainsi qu’avec  le Juge pour enfants au Tribunal de Rodez.

A travers ces différents échanges, ils ont découvert que de nombreuses lois protègent les enfants et les adolescents et que les services de la Justice  et du Conseil général exercent soutien et protection auprès des  enfants en danger.

Suite à ces rencontres, les juniors ont collectivement décidé de mettre en place une action visant à alerter le jeune public sur l’enfance en danger et sur l’existence du numéro gratuit 119 ouvert 24h/24 qui a pour but de faciliter le dépistage des situations de maltraitance des enfants et de protection de mineurs en danger. Progressivement, c’est imposé à eux le choix d’un message sonore sous forme de slam dans le but de toucher un vaste public. Un  slam de poésie sert à s’exprimer de manière libre sur un thème sensible.

Jérôme Pinel, artiste et interprète les a accompagné en apportant une méthode de travail. Ils ont réalisé 5 textes en binômes ; ces 5 textes peuvent être écoutés séparément ou l’un à la suite de l’autre. L’essentiel de leur travail a porté sur l’écriture des textes et sur le travail oral. Ils ont appris l’articulation, la posture, la respiration, le placement de voix avant d’enregistrer le CD.